Randonnée le 4 septembre à Beaulieu-en-Argonne

Meuse Compostelle invite ce dimanche à une randonnée d’environ 16 km sans difficultés particulières.
Balade de découverte du patrimoine argonnais d’hier et d’aujourd’hui et de son histoire.

maison_argonne

Rendez-vous à 9 h 00 au parking de la mairie de Beaulieu-en-Argonne

Départ 9h15. Beaulieu – la Mazurie – la côte Saint-Maxe – l’Epinée par le col des Etots – Maison forestière des cent arpents – sentiers forestiers.

Repas tiré du sac vers 12 h 30 dans la clairière de l’ermitage Saint-rouin. Visite du site. Possibilité de nous rejoindre en voiture.

14h00 : seconde partie de la randonnée : retour à Beaulieu-en Argonne par la croix de l’Architecte, le GR14 et le Saut du Boulanger.

15h30 – 17h : visite commentée du village : l’église, le fleurissement, l’architecture, l’ancienne abbaye, le pressoir (avec les amis qui nous rejoignent en voiture).

(Les horaires sont donnés à titre indicatif – sauf pour l’heure du départ)

Publié dans Non classé | Marqué avec , | Commentaires fermés

30ème anniversaire de l’association belge des Amis de Saint Jacques

MONS – 29 OCTOBRE 2016 – JOURNÉE ANNIVERSAIRE

Cette année, l’Association Belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle fête ses 30 années d’existence. Nous souhaitons fêter le passage de ce cap avec de nombreux amies et amis de saint Jacques lors d’une journée à la fois tournée vers le souvenir et aussi vers l’avenir.
C’est pourquoi, nous vous invitons à venir nous rejoindre le 29 octobre prochain à Mons, Collège Saint-Stanislas, Rue des Dominicains 15, 7000 Mons. Le programme de la journée est encore en phase de finalisation, mais la gestion de nos et de vos agendas et la préparation de l’évènement nous demande de connaître assez rapidement le nombre de personnes qui seront présentes à l’évènement.
Nous espérons donc vous accueillir lors de cette journée qui rassemblera aussi des représentants et membres de nos associations jacquaires-sœurs de Belgique, ou proches de nos frontières par la géographie ou par le cœur.

La journée sera axée sur la continuité des chemins de Compostelle entre la Belgique et ses voisins. Voici donc un premier aperçu du programme de cette journée à laquelle nous vous invitons à vous inscrire au plus vite en nous renvoyant le talon d’inscription ci-joint.

Nous nous réjouissons déjà de vous rencontrer le 29 octobre prochain.

09H00 : Accueil et inscription des participants
09H30 : Séance académique – Ouverture et Présentation de la journée – Exposition
10H00 : Première activité – Exposés – Les chemins au Nord de Paris passant par la Belgique
11H30 : Conférence – Témoignage (sujet en cours de définition)
12H00 : Déjeuner – Buffet anniversaire
14H00 : Visite de la Collégiale Sainte-Waudru et / ou conférences – témoignages
16H00 : Tirage de la Tombola – Petit café
16H30 : Deuxième activité : Conférence-débat (sujet en cours de définition)
18H00 : Clôture de la journée

Programme et inscription ici.

Publié dans Non classé | Marqué avec , | Commentaires fermés

Insolite halte à Jarny pour le pèlerin à vélo

Gérard Meurant a foi en ses ressources physiques. Ce Sierckois, parti pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle à vélo, a observé une halte amicale à Jarny. Ambiance.gerard_jarny

Gérard Meurant, ancien sociétaire de la section cycliste de l’Union sportive du Jarnisy, est parti pour une sacrée aventure, dans tous les sens du terme. Il a décidé en effet de se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle à vélo. Il poursuivra même son périple jusqu’à Lisbonne, soit 2 500 kilomètres qu’il compte effectuer en 7 semaines à raison de 80 km par jour et 6 jours par semaines.

Mais pourquoi ce défi ? « C’est une sorte de retraite spirituelle, j’ai perdu beaucoup de gens que j’aimais sans avoir suffisamment manifester ce sentiment d’amour. Ce voyage en solitaire va me permettre de me ressourcer et de penser à eux », justifie cet homme de 69 ans, qui avoue être croyant mais pas pratiquant. En souvenir de ses chers disparus, c’est d’ailleurs avec un vélo des années 50 ayant appartenu à son oncle qu’il fait le périple.

Le deux-roues avait besoin d’un sérieux coup de neuf cependant. Jean-Paul Pierron, le président des cyclistes jarnysiens et spécialiste en la matière, s’est chargé de remettre en état cette vieille bicyclette afin de supporter la distance. Gérard, qui habite à Sierck-les-Bains, a choisi de partir de la basilique de Constantin de Trêve, un premier symbole.

Mardi dernier au matin, le Mosellan a fait une courte halte à Jarny, chez son ami et ancien coéquipier Claude Stawowski. Un arrêt au stand où il a fallu régler quelques petits problèmes techniques concernant le levier de vitesse, une valve et l’équilibrage des bagages. Jean-Paul, par l’intermédiaire de Cédric Bourhoven, un autre ami cycliste du pèlerin, a fait le nécessaire.

Au départ de Jarny, Claude et Cédric ont d’ailleurs accompagné un bout de chemin Gérard, lesté d’une quinzaine de kilos, le minimum. Mais le Sierckois poursuivra ensuite sa route seul en empruntant le chemin des pèlerins.

Sur ce parcours déjà décrit dans le Codex Calixtinus au XIIe siècle, il fera inévitablement des rencontres et notamment à partir de la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay, haut lieu spirituel. « Nous sommes repérables avec la symbolique coquille Saint-Jacques, et il m’arrivera sans doute de faire quelques kilomètres en compagnie d’autres pèlerins. Mais je veux surtout rouler seul pour méditer et garder ma liberté de visiter. Nous nous retrouverons dans les gîtes ou maisons d’hôtes grâce à la Crédential du pèlerin, indispensable passeport qui permet de trouver un refuge sur notre chemin » , explique le fidèle.

Dernier grand point de ralliement français pour ces chrétiens en recherche de spiritualité, Saint-Jean-Pied-de-Port dans les Pyrénées-Atlantiques. À partir de là, Gérard empruntera l’historique Camino Francès jalonné d’art religieux avant de fondre sur la Galice et Saint-Jacques-de-Compostelle.

On sera le 24 juillet, le pèlerin de Sierck participera aux grandioses festivités en l’honneur de Saint-Jacques le lendemain. Après, il sera temps pour Gérard d’enfourcher à nouveau sa bicyclette pour se rendre à Lisbonne, soit encore 600 km avant de reprendre l’avion pour Luxembourg et de rejoindre Sierck-les-Bains. Là, il pourra enfin conter sa folle épopée qui a pour devise : « Aimons-nous vivants » !

Publié dans Non classé | Marqué avec | Commentaires fermés

Ouverture de l’accueil francophone à Santiago

hospederia

 

Fort des témoignages reçus des 2 000 pèlerins francophones accueillis l’année dernière à Saint Jacques-de-Compostelle, et grâce à l’appui de l’Eglise de Santiago, les évêques de France renouvellent en 2016 la belle expérience d’accueil vécue en 2015, en l’allongeant d’un mois.

Ainsi, du 1er juin au 15 octobre, des équipes constituées de trois bénévoles, anciens pèlerins et hospitaliers du chemin, accompagnées par un prêtre se relaieront chaque quinzaine pour accueillir les 6 000 pèlerins de langue française dont on attend la venue au cours de cette période.

L’accueil s’effectuera à l’Hospedería San Martín Pinario – Seminario Mayor –  – en face du portail Nord de la Cathédrale (2ème étage, salon Suseïa – photo).

Chaque après-midi, des réunions d’échange et de partage permettront aux pèlerins de se rencontrer et d’effectuer entre eux une relecture humaine et spirituelle de leur route.

Tous les matins, il sera proposé, suivant les attentes de chacun, la participation à la messe en français dans la chapelle dite « des rois de France » dans le déambulatoire de la Cathédrale, le sacrement de réconciliation et/ou une rencontre individuelle avec un prêtre.
En fin d’après-midi, nouveauté de cette année, aura lieu une visite spirituelle guidée en français de l’extérieur de la Cathédrale.

René de Laportalière,
Président de Webcompostella

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Commentaires fermés

La sortie de printemps à Lunéville

Une trentaine de jacquets sous le soleil de Lunéville dimanche 10 avril.

L’article de L’Est Républicain à lire ici.

luneville_printemps_petit

Publié dans Non classé | Marqué avec , | Commentaires fermés

Avec ampoules, mal de dos, …dès la traversée de la Haute-Saône

Au gré de ses rencontres éphémères ou plus durables comme ce Québécois, son « papa du chemin », de l’écoute, du partage et du respect des valeurs maîtresses du chemin,  au gré des journées rythmées par les chansons, les rires, les discussions ou les moments de silence, seulement accompagnée par la musique de la nature, Marie-Laure arrive le dimanche 7 août devant la cathédrale qui abrite le tombeau de l’apôtre. Soit 2 200 km en compagnie d’une étoile bienveillante, 2 200 km de paroles, de silences, de pensées, de rires, mais aussi de doute et de pleurs.
Lire l’article de Vosges matin. ML_Balandier
Publié dans Non classé | Marqué avec | Commentaires fermés

2 600 km à pied, ça use les souliers…

Serge Machepy en sait quelque chose. Le Longuyonnais a relié, seul, par le chemin des pèlerins, Longuyon à Saint-Jacques-de-Compostelle.
Article complet dans la rubrique Documentation / Dans la presse.

serge_machepy

Publié dans info | Marqué avec | Commentaires fermés

Carte calendrier 2016

La carte postale de l’association, format 10 x 15 cm paysage, avec au verso un calendrier 2016 en couleur est disponible. Elle est au prix de 0.5€ l’unité frais de port en sus.

carte-calendrier-2016

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Commentaires fermés

Des lorrains hospitaliers à Estaing l’été dernier

Être hospitaliers, pourquoi ? C’est une autre façon de réaliser le Chemin.

Être au service des pèlerins, à leur écoute, donner de son temps, bénévolement, comme d’autres l’ont fait pour nous lors de notre Chemin de Compostelle.

C’est à l’Hospitalité St Jacques à Estaing (Aveyron) que nous avons posé nos sacs, petite communauté chrétienne fondée en 1992 par Léonard et Elisabeth.

Seize pèlerins logent en dortoirs, nous les invitons à partager le repas du soir et le petit déjeuner ainsi que les prières du matin et du soir, suivant leur désir.

L’accueil est « donativo » (on donne ce que l’on veut) un coffret bois reçoit les dons.

C’est vers 14h30 que les premiers pèlerins se présentent à l’hospitalier préposé à l’accueil, ce jour-là. Fatigués, parfois mouillés, boueux, ou découragés, il faut être à leur écoute pour apaiser les états d’âme et les souffrances de certains. Puis les guider pour leur faire visiter la maison, leur présenter les lieux et écouter leurs doléances, si besoin. Cela, à chaque nouvelle arrivée.

Pendant ce temps, trois autres hospitaliers s’affairent en cuisine, souvent aidés par des pèlerins, pour confectionner le repas du soir.

Le repas est pris en commun, la chaleur de l’hospitalité qui leur donnée, les paroles échangées font qu’une entente se crée peu à peu. On découvre que certains pèlerins portent un fardeau beaucoup plus lourd que leur sac-à-dos. On reçoit des confidences de toutes sortes…
norbert_francoise_goeury
Le repas terminé, la vaisselle est faîte tous ensemble, dans la bonne humeur ; les crédenciales sont tamponnées, la prière du soir suit.

Il est l’heure pour les pèlerins de se coucher, nous préparons la table et le café, thé et lait pour le lendemain matin.

Retour dans notre chambre, fatigués mais riches des rencontres de la journée.

Levé à 6 h 45, derniers préparatifs et petit déjeuner pris en commun, après les Laudes (au cours desquelles on a cité tous les pèlerins présents dans la maison,  on a prié pour eux).

8 h 30 départs des pèlerins, certains en pleine forme (certains ont déjà parcouru 2500 km !) d’autres claudicants et souvent très émus des moments partagés, on s’embrasse parfois, on fait la photo souvenir…

On prend possession des locaux pour le nettoyage, dortoirs : refaire les couchages, changer la taie, le drap-housse si nécessaire, sanitaires ; toilettes, douches, sols, cuisine et salle-à-manger : nettoyage et lessivage des sols. On effectue de petites réparations, jardinage, arrosage des plantes, etc..

Au cours de ces deux semaines nous avons côtoyé environ 200 pèlerins, hommes et femmes, de tous âges, allant dans la même direction, guidés par des aspirations diverses (culturelles, touristiques, spirituelles ou sportives) pour des raisons différentes : familiales, professionnelles, recherche d’une réponse à leur attente, etc…

Nous avons ressenti beaucoup d’émotion au contact de ces personnes qui nous ont permis de cheminer à leurs côtés….
Merci à tous.

ULTREÏA !!

Françoise et Norbert, de Mégange (57).

Publié dans Non classé | Marqué avec , | Commentaires fermés

Le balisage dans la région

Le balisage des itinéraires vers Saint-Jacques de Compostelle est inégal et la signalétique utilisée est variable d’une région à une autre.

Le logo de la coquille européenne de l’Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe permet d’homogénéiser le balisage des itinéraires pédestres vers Compostelle au niveau européen. En Lorraine il n’est pas directionnel.

Le dossier complet de l’ACIR à lire ici.

foret_avant_roncevauxcoquille

Publié dans info | Marqué avec , | Commentaires fermés